Expérience

…Et de la même manière que cette écoute en est réduite à être solitaire et dérisoire (un CD dans une chaîne hi-fi), la voix qui nous parle à travers les enceintes nous énonce la disparition de l’expérience dans nos vies. Comme l’a écrit Walter Benjamin en 1936, « C’est comme si nous avions été privés d’une faculté qui nous semblait inaliénable, la plus assurée entre toutes : la faculté d’échanger des expériences. » (In Le conteur, Folio Essais, 2001)…
Wilfried Paris, Chronicart, à propos du premier album d’Expérience « Aujourd’hui, maintenant », 2001.

À la fin des années 90, après la séparation de Diabologum, Michel Cloup se retrouve seul, avec l’intention de le rester dans ses projets musicaux à venir. Il écrit et enregistre des maquettes avec sa guitare et son sampler entre 1998 et 1999. Il crée son premier site internet www.experiencenet.net avec lequel il expérimente, justement, du son, de l’image, du web-art, alors balbutiant (ses maîtres à penser sont les barcelonais fous de jodi.org). Pascal Bouaziz vient passer quelques jours à Toulouse et ensemble ils composent et enregistrent des titres qui ne sortiront jamais. Le temps passe, les chansons s’accumulent et l’envie de les jouer sur scène devient de plus en plus forte et urgente. Lors d’une soirée Toulousaine, il rencontre tout d’abord Francis Esteves, qui viendra poser sa basse sur le titre « Entre voisins » au studio de Michel. Quelques semaines plus tard, c’est Patrice Cartier, présenté par un ami, qui viendra cogner ses fûts en compagnie de Michel et Francis. Le meilleur ami de Patrice est guitariste, Widy Marché viendra aussi quelques temps plus tard rejoindre les trois autres. L’alchimie fonctionne, Expérience est né, si l’on peut dire. Michel a déjà des chansons, largement de quoi faire un album. Ils travaillent alors à l’arrangement en groupe de ces titres qui, enregistrés en 2000 à Bruxelles, sortiront sous le titre « Aujourd’hui, maintenant », en 2001, sur le label Lithium, qui bénéficiera d’un très bel accueil critique. S’en suivent des concerts, en France, en Espagne, et dans d’autres contrées Européennes.

En 2003, ils rentrent en studio enregistrer leur second album « Hémisphère gauche », cette fois-ci composé en groupe, qui continue d’explorer les pistes posées par le premier : un rock-noise imprégné de samples, des textes tour à tour touchants, acides ou mystérieux. Peu de temps après, Lithium met la clef sous la porte. Ils se retrouvent avec un album sur les bras mais aucun contrat. Lithium négocie avec l’entité Labels la sortie du disque, en 2004. Et c’est reparti pour plusieurs tours, ils iront même jusqu’à Moscou. Ils quittent Labels pour un jeune label parisien (Boxson) qui publiera l’année d’après un album de reprises couplé à un dvd live filmé et monté par Widy.

L’album « Positive karaoke with a gun » est enregistré et mixé en quelques semaines dans leur local de répétition, le parti-pris est de s’amuser en reprenant et/ou adaptant en Français des titres chers à Michel, dans des registres bien sûr très différents. Ce disque est une playlist fiévreuse, de Public Enemy à Moonshake, de NTM à Bonnie Prince Billy, en passant par P.I.L ou la bande originale du « Dodeskaden » de Kurosawa. Le DVD « Negative karaoke with a smile » capte, avec les moyens du bord, la furie du groupe en concert, leur évolution au fil des 4 premières années, mais aussi des apparitions TV ou des miettes de vie en tournée…

En 2006, Widy quitte le groupe pour se consacrer à l’image, EXP (pour les intimes) devient un trio.
Entre 2006 et 2007, ils composent un nouvel album qui sera enregistré fin 2007 à Chicago, à Electrical Audio avec l’ingénieur du son Greg Norman. L’album « Nous (en) sommes encore là » sort en avril 2008 chez Boxson qui vient d’être englobé par la structure label/distribution MVS. C’est le début de la fin, l’album est très mal distribué, la promotion est catastrophique, les relations avec MVS sont houleuses, le groupe peine à faire des concerts. L’album est pourtant leur plus abouti, dans les chansons, dans le son, bien que très bien accueilli par les amateurs d’EXP, ce sera leur dernier, même s’ils ne le savent pas. Le groupe est un peu à bout de souffle à ce moment-là. Ils enchainent avec le projet Binary Audio Misfits, leur rencontre avec le crew de mc’s Texans The Word Association, pour se changer les idées.

Michel Cloup : Voix, guitares, sampling et programmation.
Widy Marché : Guitare, voix.
Francis Esteves : Basse, voix.
Patrice Cartier : Batterie, percussions, batterie électronique.

Discographie.

  1. Dernière visite Michel Cloup / Béatrice Utrilla 6:35
  2. Une autre année Michel Cloup / Béatrice Utrilla 4:55
  3. Dans ma tête Michel Cloup / Béatrice Utrilla 5:51
  4. Ces images Michel Cloup / Béatrice Utrilla 4:43
  5. Une voix Michel Cloup / Béatrice Utrilla 4:19
  6. Amour / Fiction Michel Cloup / Béatrice Utrilla 4:51
  7. Et mes souvenirs dans tout ça ? Michel Cloup / Béatrice Utrilla 2:13
  8. Sedétacher 2017 Michel Cloup / Béatrice Utrilla 3:31
  9. On continue Michel Cloup / Béatrice Utrilla 6:15